Chirurgies

Nos deux cabinets vétérinaires sont équipés de blocs opératoires.

Les différentes chirurgies

Chirurgies de convenance, notamment les stérilisations et les castrations,

Chirurgies de nécessité pour le traitement des pathologies

Chirurgies orthopédiques, suite à des traumatismes.

Déroulement d’une chirurgie

La visite préopératoire

Réalisée avant chaque chirurgie,  elle nous permet de nous assurer de l’état de santé de votre compagnon, de vous expliquer les motifs justifiant cette opération, et de vous expliquer le déroulement de l’intervention et les suites postopératoires. Nous pouvons alors vous établir un devis du coût de l'intervention et de ses soins annexes. 

Préparation de la chirurgie

La préparation de l’animal est une étape fondamentale dans la prévention et la réduction des risques septiques liés à l’intervention chirurgicale et à la pathologie.

L' anesthésie

Toute chirurgie nécessite une anesthésie.

Nous accordons une importance particulière à l’évaluation et à la diminution des risques liés à l’anesthésie : un protocole rigoureux est mis en place systématiquement :

Un bilan sanguin préanesthésique permet d'analyser le fonctionnement des principaux organes internes, de déceler d'éventuels problèmes et d'adapter le protocole anesthésique en fonction de ceux-ci.

Pesée de l’animal afin d'adapter parfaitement les doses d'anesthésiant utilisées. 

Pour les animaux présentant des risques particuliers et/ou pour les chirurgies les plus longues, un cathétérisme veineux, une intubation et un monitoring cardiaque et respiratoire sont pratiqués systématiquement.

Gestion de la douleur

Nous sommes attachés à gérer systématiquement la douleur per et post-opératoire en injectant des antalgiques avant et pendant les chirurgies. Ces produits potentialisent l'effet des anesthésiants et permettent d'en diminuer les doses. Le réveil sera plus doux et la récupération plus rapide. Nous pouvons ainsi diminuer le temps d'hospitalisation et vous rendre votre compagnon plus rapidement. 

Les suites post-opératoires

Dans certains cas, l’animal est rendu sans pansement, une collerette est souvent fournie, et une simple antisepsie de la cicatrice est généralement nécessaire. Si l’animal est rendu avec un pansement plus conséquent, son changement est programmé dans les jours qui suivent l’intervention.

Les points sont retirés 10 à 15 jours après la chirurgie. Dans certains cas, nous utilisons des points résorbables. Ils disparaissent seuls au bout de 3 à 4 semaines.

Dans la plupart des cas, l’animal est rendu avec un traitement antibiotique pour une durée de 5 à 10 jours.  

Si nécessaire un traitement sera prescrit pour gérer la douleur liée à l'acte chirurgical.  

Les interventions chirurgicales les plus fréquentes

Chirurgie de l’appareil génital

L’ovariectomie : retrait des ovaires pour stériliser les chiennes, les chattes et les NAC.

L’ovario-hystérectomie : retrait des ovaires et de l’utérus. Cet acte est conseillé chez les lapines dès leurs 6 mois. Il est aussi réalisé chez les autres femelles lors d’infection ou tout autre anomalie suspectée sur l’utérus.

La mammectomie : ablation des mamelles chez les chiennes ou chattes souffrant de tumeurs mammaires. 

La castration : retrait des testicules chez le mâle.

Chirurgie cutanée et sous-cutanée

Exérèse de kystes, verrues, tumeurs cutanées.

Sutures cutanées et musculaires sur diverses plaies.  

Chirurgie de l’appareil urinaire

La cystotomie : ouverture de la vessie pour retirer des calculs par exemple.

L’urétrostomie : ouverture des voies urinaires basses pour dégager des calculs... 

Chirurgie de l’appareil digestif 

L’entérotomie pour retirer un corps étranger faisant occlusion dans l’intestin. 

L’entérectomie : retrait d’un morceau d’intestin, généralement à cause d’un phénomène de nécrose ou lors de présence de tumeur... 

Autres chirurgies abdominales courantes

La splénectomie : retrait de la rate lorsqu’elle a été très abîmée suite à un accident ou lorsqu’elle est porteuse de tumeurs. 

Les herniorraphies : réduction chirurgicale des hernies (ombilicale, inguinale, périnéale). 

Chirurgies articulaires et osseuses

L’enclouage centro-médullaire (broches), pose de fixateurs externes, vis ou plaques osseuses sur certaines fractures.  

Les ruptures d'un ligament croisé du genou

Les réductions de luxation (notamment de la rotule).

L’exérèse de la tête du fémur (particulièrement chez le chat lors de luxation).